Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la table d'inscription
A la table d'inscription

Il a fallu se lever de bonne heure ce dimanche car ALAIRAC ce n'est pas "la porte à côté" de LUC SUR ORBIEU et au moment du départ vers 06H15, il faisait plutôt très frisquet (5°C) laissant envisager une matinée plutôt fraîche. Georges et Marc sont arrivés les premiers à ALAIRAC, le Foyer n'étant pas encore ouvert. Au moins nous ne serons pas en retard... Un peu plus tard nous avons vu arriver le fourgon de Bernard avec comme passagers "Pierrot" et Maurice. 5 lucquois donc au départ de cette Randonnée dominicale.

Les organisateurs ont rapidement mis en place les structures d'accueil permettant de s'inscrire et de prendre un bon petit déjeuner si cela n'avait pas déjà été fait. Nous sommes également rejoints par nos amis Narbonnais Georges et Carmen (accompagnés de leurs amis habituels) ainsi que par nos amis Montlaurais Anne et "Don Augusto". René d'ALBAS est aussi au départ.

On vérifie le parcoursOn vérifie le parcours
On vérifie le parcours
On vérifie le parcoursOn vérifie le parcours

On vérifie le parcours

Ça démarre en bosse...
Ça démarre en bosse...

A 07H50 René, Georges et Marc partent sur le circuit le plus long. "Pierrot", Bernard et Maurice décident de faire route ensemble sur le circuit le plus court. Ça démarre et plutôt "musclé", par un petit mur à 9% ensuite ça grimpe pendant 6 km. Pas de gros pourcentages, juste quelques passages qui dépassent les 6%. A froid ça fait tout de même mal surtout quand on n'a pas de grandes prédispositions de grimpeur !

Ça grimpe... ça grimpe...
Ça grimpe... ça grimpe...

Ça grimpe... ça grimpe...

Le ravitaillement est copieux
Le ravitaillement est copieux

Ouf ! Le sommet et donc descente dans la foulée ! 7km de descente. Inquiétant car il faut se rappeler les consignes de "Pierrot" : "La MALEPÈRE, c'est simple, ça monte et après ça descend". En bas de la descente MALVIÈS - petit chemin mal entretenu, il faut faire du slalom entre les trous, les rustines de goudron en relief et les monticules de gravier qui ne demandent qu'à vous faire chuter - et bien sûr ça repart dans le sens montant BRUGAIROLLES - CAILHAU - et une série de petits toboggans jusqu'à MONTRÉAL (km29) - La Tuilerie - ARZENS - on arrive ainsi jusqu'à ALAIRAC (km36), une petite rampe à 12% à l'entrée du village (côte des Pins), fin de la partie commune et ravitaillement - les organisateurs ont fait les choses en grand, il y a de quoi satisfaire un régiment : saucisses grillées, cansalades, sandwichs au pâté, cakes, pains d'épices et boissons diverses à volonté. Nous sommes les premiers au ravitaillement et nous en profitons pleinement.

Le ravitaillement après la 1° boucleLe ravitaillement après la 1° boucle
Le ravitaillement après la 1° boucleLe ravitaillement après la 1° boucleLe ravitaillement après la 1° boucle
Le ravitaillement après la 1° boucleLe ravitaillement après la 1° boucle

Le ravitaillement après la 1° boucle

Ça repart...
Ça repart...

Ce n'est pas tout car la suite du programme n'en est pas moins "musclée". La température est plus que fraîche et malgré nos manches longues, nous avons froid. Nous repartons sur la seconde boucle. Nous croisons "Pierrot" et Bernard qui vont au ravitaillement. Ils nous demandent de prendre Maurice pour effectuer le reste du parcours mais "l'Ancien" décline l'invitation et repart à LUC SUR ORBIEU à vélo. Sacré Maurice ! René prévient, cette 2° boucle est plus bosselée que la première : ça promet donc. LAVALETTE - ROULLENS - le vent s'est levé et il est froid - un muret à 8% dans PREIXAN - ROUFFIAC D'AUDE - MONTCLAR - jusque là tout va bien - et après ça va commencer, environ 10 km d'ascension, pas très pentus mais usant sur la longueur, c'est le Col de la MALEPÈRE - dans la foulée une super descente de 8 km (ça fait du bien quand même) bien roulante - ça repart dans le sens montant direction MONTREAL, avec un petit mur à 17%, pas long heureusement, ensuite du km70 au km 79 ça grimpe, pas de gros pourcentages non plus mais l'accumulation répétitive des bosses commence à fatiguer -

MONTRÉAL en vue sur la droite

MONTRÉAL en vue sur la droite

Un rafraîchissement bien mérité
Un rafraîchissement bien mérité

Ça y est c'est fini avec les parties montantes, on envisage le retour descendant vers ALAIRAC et la fin de cette Randonnée. Effectivement 5 km de descente et retour au Foyer d'ALAIRAC pour apprécier l'apéritif servi par les organisateurs. Les lucquois se retrouvent le temps de boire un verre. Là encore rien ne manque, tout est parfait.

En conclusion une matinée de vélo comme on les aime. La Randonnée porte bien son nom : "Les bosses", il n'en manquait pas ! Un profil de parcours apprécié par tous et une organisation, du début jusqu'à la fin, vraiment parfaite. Il y avait beaucoup de monde et c'était mérité. Bravo à tous, c'était une première pour certains (dont moi) mais nous reviendrons avec plaisir l'année prochaine.

Identifiant Open Runner : http://www.openrunner.com/index.php?id=5336066

Après l'effort le réconfort !Après l'effort le réconfort !
Après l'effort le réconfort !Après l'effort le réconfort !

Après l'effort le réconfort !

Tag(s) : #Sorties

Partager cet article

Repost 0