Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il ne fait pas chaud
Il ne fait pas chaud

2° "Mardi d'Enfer" prévu au programme. Même si le parcours semble difficile, ce qu'on craint le plus c'est la météo. Enfin il y a de l'optimisme dans l'air puisque les prévisions sont bonnes et surtout le plus important : l'absence de vent. Mais à 07H30, il fait plutôt frisquet puisque le thermomètre n'affiche que 4°C. Difficile dans ces circonstances de trouver une tenue appropriée : partir vêtus de manière hivernale (couvre-chaussures, protèges oreilles, gants longs, maillots thermiques) et 3 heures après souffrir de la chaleur parce que la température est bien remontée.

Quoiqu'il en soit c'est parti d'ORNAISONS, "Jef" ayant fait la jonction avec Marc. Ensemble ils sont allés chercher Georges à BIZANET et c'est parti pour presque 7 heures de vélo.

Petit selfie

Petit selfie

La 1° partie de l'itinéraire est plutôt facile et permettra de chauffer un peu les genoux. Effectivement tout de suite on souffre des mains et des pieds à cause du froid. ST ANDRÉ DE ROQUELONGUE - dans le village il y a l'affichage lumineux, on peut y lire : "Bienvenue à ST ANDRÉ DE ROQUELONGUE, il fait 5°C" - MONTSÉRET - DONOS - RIPAUD - ça roule bien car il n'y a pas de vent (heureusement) - DURBAN CORBIÈRES - VILLENEUVE LES CORBIÈRES - petite pause au bar du village pour se réchauffer : chocolat pour "Jef" et double café pour Georges et Marc. Ça fait du bien !

On se réchauffe au Bar de VILLENEUVE LES CORBIÈRES

On se réchauffe au Bar de VILLENEUVE LES CORBIÈRES

Et ça repart le col d'Extrême (extrêmement facile) et descente vers TUCHAN​. On peut voir au loin les sommets pyrénéens encore enneigés. Le ciel est gris et la température toujours aussi basse.

On arrive à TUCHAN
On arrive à TUCHAN

On arrive à TUCHAN

Après TUCHAN, il faut prendre direction PADERN - on va pédaler dans un paysage de rêve même si c'est du faux plat montant - on emprunte les Gorges du VERDOUBLE jusqu'à PADERN - c'est tellement beau qu'on s'arrête pour prendre des photos -

Les Gorges du VERDOUBLE avant PADERN
Les Gorges du VERDOUBLE avant PADERN
Les Gorges du VERDOUBLE avant PADERN
Les Gorges du VERDOUBLE avant PADERN
Les Gorges du VERDOUBLE avant PADERN

Les Gorges du VERDOUBLE avant PADERN

On arrive à PADERN et les ruines de son Château Cathare et tout de suite en sortant du village le croisement de routes : tout droit direction CUCUGNAN et à droite MONTGAILLARD-DERNACUEILLETTE. C'est là que nous allons !

PADERN
PADERN

PADERN

En principe les premières difficultés vont se présenter à partir de ce croisement. Pendant 6 km c'est un mélange de faux plat montant, avec quelques fois une pente avec un pourcentage supérieur qui oblige à se mettre en danseuse - on arrive à l'embranchement de MONTGAILLARD (à gauche) mais nous continuons tout droit vers DERNACUEILLETTE. Encore 5 kilomètres en faux plat montant mais le paysage environnant est tellement magnifique qu'il anesthésie un peu les souffrances. "Jef" est dans le coup et tient bon le rythme - DERNACUEILLETTE - à la sortie du village, ça monte encore, c'est le Col des BANCS - 5 kilomètres à un pourcentage raisonnable -

Pause au sommet pour se restaurer un peu et prendre des photos car le site est magnifique.

Sommet du Col des BANCS
Sommet du Col des BANCS
Sommet du Col des BANCS
Sommet du Col des BANCS
Sommet du Col des BANCS

Sommet du Col des BANCS

Enfin un peu de descente jusqu'à MAISONS, ça fait du bien mais il faut également penser qu'il faudra remonter tout ce qu'on descend ! Effectivement on enchaîne par le Col de FERRÉOL. Il n'est pas long (un peu moins de 3 km) mais par ce versant les pourcentages descendent rarement sous les 7% avec un pic à 9% - sommet du col, on souffle un peu -

Sommet du col de FERRÉOL
Sommet du col de FERRÉOL
Sommet du col de FERRÉOL
Sommet du col de FERRÉOL

Sommet du col de FERRÉOL

"Jef" est bien dans le coup - 80 km au compteur et il y a encore de la route - petite descente de 2 km et faux plat montant pendant 2 km avant d'arriver à PALAIRAC - traversée rapide du village et à la sortie début du Col de la GINESTE - on monte en souplesse - légère descente, quelques "coups de cul" et dans la foulée le Col d'AMIEL, pas long ni dur - dans la descente on aperçoit QUINTILLAN et quand on y arrive arrêt à la fontaine pour faire le plein des bidons.

On aimerait trouver un commerce pour acheter de quoi se faire un sandwich mais dans cette partie des CORBIÈRES c'est plutôt le marasme à ce niveau - descente jusqu'à CASCASTEL DES CORBIÈRES et arrêt au Restaurant "Le Clos de CASCASTEL" - la patronne accepte de nous faire un sandwich (à un prix plus que raisonnable) accompagné d'une "boisson produite à partir d’eau, de malt (céréale germée, principalement de l'orge, parfois additionné d'autres céréales) et de houblon" (définition Wikipédia), bue avec la modération qui s'imposait. "Jef" se contente d'une menthe à l'eau.

A CASCASTEL DES CORBIÈRES
A CASCASTEL DES CORBIÈRES

A CASCASTEL DES CORBIÈRES

Il fait nettement meilleur, la température est remontée mais doucement - il nous faut repartir en direction d'ALBAS - après le village le Col du PRAT - les 2,5 km d'ascension sont facilités par le fait qu'il n'y a pas de vent - les toboggans habituels jusqu'au Col de VILLEROUGE TERMENES - au sommet du col dernier arrêt pour un dernier "selfie" avant d'attaquer les 40 derniers kilomètres.

Dernier "selfie"

Dernier "selfie"

Ça y est on est revenu dans "notre jardin" habituel d'entraînement - descente jusqu'à la "Pierre Plantée" - seul bémol, il y a un petit vent marin, pas fort, qui va nous souffler de face et qui ne va pas avantager notre retour - BORDE ROUGE - LAGRASSE - le compteur affiche 124 km et il est toujours là notre "Jef", ces sorties "au long cours" commencent à faire leur effet bénéfique - RIBAUTE - FABREZAN - FERRALS LES CORBIÈRES - LUC SUR ORBIEU - "Jef" est arrivé à destination, il est content de sa sortie et il peut même en être fier car il a bien tourné avec presque 150 km dans les guitares, "Bravo" "Jef" ! - ORNAISONS - fin de parcours pour Marc - Georges a encore un peu plus de 4 km supplémentaires pour arriver jusqu'à BIZANET -

Une belle balade effectuée dans des décors splendides pour une belle journée de vélo. On remet ça mardi prochain, ce sera encore plus long et plus difficile !

Sortie de mardi 29 mars 2016
Sortie de mardi 29 mars 2016
Sortie de mardi 29 mars 2016
Sortie de mardi 29 mars 2016
Sortie de mardi 29 mars 2016

Sortie de mardi 29 mars 2016

Tag(s) : #Sorties

Partager cet article

Repost 0