Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le parcours
Le parcours

Place de la République à CASTELNAUDARY, il est 06H15, je crois que nous sommes les premiers avec Georges. Le jour commence à poindre mais il y a déjà du vent et il ne fait pas chaud du tout (3/4°C). Les organisateurs commencent à installer les tables d'engagement.

Heureusement on a prévu le coup : équipement hivernal de sortie avec coupe-vent et imperméables de rigueur. Prévus également le thermos de café (pas un bistrot ouvert dans le périmètre) et les chocolatines en attendant le départ. 06H30 ça commence à arriver : "Jef" avec Philippe - Claude et Gérard M. Quelques minutes plus tard c'est au tour de "Pierrot" accompagné de Maurice. Joyeux Anniversaire "Pierrot" ! Et oui notre valeureux vétéran fête ses 75 ans aujourd'hui. Jocelyne et Pierre sont aux tables de départ pour récupérer leur feuille de route. Pierre a fêté ses 75 également, il y a 5 jours. Joli peloton de septuagénaires volontaires et vigoureux. Les "petits jeunes" (hum, hum !) comme "Jef" et moi, nous nous sentons isolés. Mais il faut bien que les "anciens" donnent l'exemple. Nous retrouvons également nos compagnons de route du jeudi, nos amis Lézignanais André et Jean-Marie. Tiens une connaissance également mon ami de blog interposé Michel du Club de la MALEPÈRE d'ALAIRAC. Pour une fois nous échangeons autrement qu'à travers nos messages d'internet. Ça fait plaisir...

Préparatifs avant le départ
Préparatifs avant le départ
Préparatifs avant le départ
Préparatifs avant le départ
Préparatifs avant le départ
Préparatifs avant le départ
Préparatifs avant le départ
Préparatifs avant le départ

Préparatifs avant le départ

07H00 pile, ça démarre. Le capitaine de route chargé de réguler l'allure est devant, il n'est pas "tout jeune" mais il a un sacré coup de pédales. Bonne pioche, le vent nous est favorable et le tempo est soutenu car à un moment donné l'avance que nous prenons va vite fondre quand le vent sera debout. ST PAPOUL - BRAM (km25) - une série de petits "coups de cul" qu'on ne sent pas grâce au vent favorable - le ciel est menaçant et il fait toujours froid - VILLESISCLE - là ça va commencer avec la côte de FANJEAUX - 3 km - ça roule plutôt à bonne allure devant et c'est rapidement monté - FANJEAUX (km36) premier ravitaillement. Il y a même du soleil et on apprécie.

A FANJAUX
A FANJAUX
A FANJAUX
A FANJAUX
A FANJAUX

A FANJAUX

Ça repart de FANJEAUX direction MIREPOIX - on va rouler dans le Département de l'ARIÈGE - on passe devant des champs de colza immenses et on aperçoit du jaune à l'horizon presqu'à perte de vue - une petite série de "toboggans" pour rouler jusqu'à LES BONNERYS (km45) et on arrive à ST JULIEN DE BRIOLA par un petit mur d'un peu plus de 1 km avec le sommet à 11% - ah j'ai oublié de le signaler mais le vent a changé de sens et il souffle dorénavant de face - encore un petit mur supplémentaire ( ST GAUDÉRIC) et c'est la descente vers MIREPOIX (km60) - 6 km plus loin après avoir traversé l'HERS c'est MOULIN NEUF et le second ravitaillement - là on apprécie réellement.

A MOULIN NEUF
A MOULIN NEUF
A MOULIN NEUF
A MOULIN NEUF
A MOULIN NEUF
A MOULIN NEUF

A MOULIN NEUF

Bon, plus que 144 km à effectuer ! Le vent ? Oui, il est toujours là et notre capitaine de route toujours là également, devant et menant le groupe sans solliciter un seul relais, il a vraiment du mérite car Éole s'en donne à cœur joie. Et ça repart en montée pendant 5 bons kilomètres, avec du pourcentage qui fait mal aux jambes, on arrive sur un plateau et c'est du faux plat montant vent de face sur 3 km - de la descente pour arriver jusqu'à CHALABRE (km84) - ensuite la route ne présente pas trop de difficultés si ce n'est encore le vent mais en se mettant à l'abri dans les roues on progresse sans y laisser trop d'influx - STE COLOMBE SUR L'HERS (km90) - LERAN (km103) sa magnifique retenue d'eau et sa base nautique. C'est là que s'effectue la pause déjeuner. La collation est rapidement ingérée et il vaut mieux éviter de trop rester pour éviter de se refroidir. La température n'est guère remontée malgré le soleil qui fait de timides apparitions.

-

Déjeuner à la Base Nautique de LERAN
Déjeuner à la Base Nautique de LERAN
Déjeuner à la Base Nautique de LERAN
Déjeuner à la Base Nautique de LERAN

Déjeuner à la Base Nautique de LERAN

Quand on regarde le profil de ce qui nous attend on aperçoit une montée au km 110 qui va faire mal, pas longue mais un de ces petits murs qui fait "piquer les cuisses" et quand on arrive dessus et bien on n'est pas déçu car ça pique beaucoup avec le vent dans le nez - c'est juste après AIGUES VIVES (km107) le motard nous fait prendre une petite route sur la gauche, étroite et on voit bien qu'elle s'élève comme le pourcentage du GPS (10%) - ouf ça descend vers LIMBRASSAC (km112) - VIRA (km121) - au km 127 encore une bosse de 3 km, les 2 premiers relativement faciles (6/7%) mais dans le dernier un mur avec le sommet à 11% - descente jusqu'à VARIHLES (km 139) l'avant dernier ravitaillement - on se dit qu'il ne reste que 61 km à faire. On souffle... on s'alimente aussi car il ne faudrait se payer en plus un "petit coup de fringale".

A VARILHES
A VARILHES
A VARILHES
A VARILHES
A VARILHES
A VARILHES
A VARILHES
A VARILHES
A VARILHES

A VARILHES

On vérifie encore le profil du parcours restant : jusqu'au kilomètre 170 faux plat descendant. En principe le vent devrait nous être favorable sur la fin de parcours, ça redonne le moral à certains qui commencent à sentir de la lourdeur dans les jambes et qui se demandent "pourquoi ils se sont embarqués dans cette galère" (sic). Heureusement qu'il n'y a pas de bureau de réclamation car il aurait reçu du monde.

ST JEAN DU FALGA (km143) - VILLENEUVE DU PARÉAGE (km154) et MOLANDIER (km170) - dernier point de ravitaillement. Heureusement car les munitions commencent à manquer à la table. Nous n'avons jamais été aussi près de l'arrivée !

A MOLANDIER
A MOLANDIER
A MOLANDIER
A MOLANDIER
A MOLANDIER
A MOLANDIER
A MOLANDIER

A MOLANDIER

Pendant 25 km ça va être un peu mouvementé. dès le départ ça monte, régulièrement pendant 3 km, les 2 autres suivant un peu plus durs (6%) - 2 km de descente et ça repart en montée 2,5 km c'est le Col de LA LOUVIÈRE (km180) - re-descente et à repart en montant jusqu'au km 188, pas dur mais ça commence à faire long - encore une petite descente et la dernière ascension le Col de SAMSON (km192), pas long ni dur mais on est content de passer au sommet. Descente et au bas de la descente arrêt pour permettre à tout le monde de se regrouper et d'arriver à CASTELNAUDARY ensemble. Vent dans le dos et faux plat descendant jusqu'à la cité du Cassoulet Roi et 199 km au compteur. Où est passé mon 200° km ?

On se retrouve sur la Place de la République, remise des diplômes, moment de convivialité où on se désaltère car on en a besoin et ça fait du bien. Dernières photos d'une journée passée sur le vélo avec le sentiment de satisfaction malgré la fatigue ressentie par tous.

Un grand bravo à tous les lucquois qui ont eu le courage de s'inscrire et de venir surtout au départ. Bravo pour ceux qui malgré le manque d'entraînement ont réussi à terminer le parcours. Bravo à nos 2 vétérans "Pierrot" et Pierre exemplaires. Bravo Maurice, 73 ans et toujours devant même dans les bosses. Le temps n'a pas de prise sur lui. Extraordinaire la "boule d'énergie" de ce phénomène ! Il est capable de faire les 200 bornes sans s'arrêter. Bravo à Philippe qui fêtera ses 75 ans à la fin de cette année. Bravo à Claude qui a rejoint le Club des Septuagénaires depuis bientôt 3 ans et qui a ainsi démontré que quand il voulait, il pouvait (mais nous on le savait déjà). Bravo Jocelyne car des féminines il n'y en avait pas beaucoup (j'en ai compté 4 avec toi) et malgré tout le parcours n'était pas si facile que cela : presque 1900 m de dénivelé (1300 m annoncé, ça en a fait râler certains).Bravo Gérard M. qui a eu l'audace (ou l'inconscience ?) de relever ce défi malgré le peu de kilomètres effectués. Bravo "Jef" le néophyte en matière de vélo et qui a démontré toute sa volonté et tout son courage pour accomplir ce challenge. Bravo Georges toujours partant pour ce genre d'épreuves et dont la facilité dans les difficultés n'étonne plus. Bravo à nos 2 amis Lézignanais André et Jean-Marie qui reviennent régulièrement à CASTELNAUDARY. Parcours pas facile et encore moins facile en raison des condition météo défavorables dues surtout au vent violent qui nous a accompagnées tout le long de la journée.

En espérant que l'année prochaine nos serons au moins aussi nombreux.

Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016
Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016
Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016
Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016
Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016
Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016
Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016

Brevet AUDAX des 200 km à CASTELNAUDARY - 1° mai 2016

Tag(s) : #Sorties

Partager cet article

Repost 0