Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Équipe
L'Équipe

Pas de randonnée sur le calendrier du CODEP11. Cela inspire toujours Auguste le Montlaurais, alias "Don Augusto El Magnifico". OPEN RUNNER ? Il connaît ce site par cœur et dès qu'il ouvre la page, il fait chauffer la souris. Et on attend avec impatience ce que le "Maître" nous a concoctés pour aller se faire mal sur le vélo. Car avec Auguste on est sûr qu'on ne sortira pas pour rien et à moins de 130 km ce n'est pas la peine d'y penser. Effectivement à la réception du message indiquant le parcours, personne n'a été déçu et le "programme des réjouissances" était alléchant pour les masochistes que nous sommes tous. ( http://www.openrunner.com/index.php?id=5990787)

Seul facteur que notre "Bon Auguste" ne pouvait prévoir : la météo. Tous les jours de la semaine, nous avons été attentifs aux prévisions annoncées. La veille on pouvait être optimiste car il n'était plus question de pluie, du vent certes mais ici rien d'extraordinaire.

Cependant ce dimanche matin, au lever le sol est détrempé. On imagine qu'il a plu il y a peu de temps auparavant. Le rendez-vous est fixé devant le Foyer de MONTLAUR. Départ d'ORNAISONS à 06H30 avec Georges comme chauffeur. Effectivement la route est pleine de flaques d'eau, on risque de se tremper en roulant. Juste avant CAMPLONG, appel téléphonique d'Auguste pour nous signaler que "c'est le déluge à MONTLAUR, mais puisque vous êtes en route venez prendre le café à la maison".

Arrivée à 07H15 à MONTLAUR et on fait marcher la cafetière en attendant de prendre une décision pour la suite à donner à la journée.

En attendant que cela s'arrange...
En attendant que cela s'arrange...
En attendant que cela s'arrange...

En attendant que cela s'arrange...

Il est décidé d'attendre jusqu'à 08H30 et si cela s'arrangeait on partirait. Georges se rend au point de départ et ramène Maurice qui attendait. Dans la foulée c'est Jean-Marie et André, nos amis Lézignanais que le mauvais temps n'a pas effrayés qui font leur apparition. Anne est à la manœuvre et la cafetière aussi. Petit coup de fil aux Capenduciens : José - Alain et André pour les aviser du nouvel horaire de départ et tout le monde se retrouve devant le Foyer de MONTLAUR.

Prêts au départ
Prêts au départ
Prêts au départ
Prêts au départ
Prêts au départ
Prêts au départ

Prêts au départ

Et ce sont les préparatifs sur le parking. Equipés comme en hiver car en plus la température est plutôt fraîche (6°C). L'horizon est bouché dans une brume dense mais tout le monde est là, il faut y aller. C'est parti sur un sol plus que détrempé, il ne fait pas bon de rester dans les roues car c'est arrosage assuré.

Sortie de MONTLAUR direction ARQUETTES EN VAL - LA BASTIDE EN VAL - 9 km au compteur (pas eu le temps de bien s'échauffer avec cette humidité) et on attaque déjà dans le dur avec le Col de la GAROUILLÈRE - pas long (un peu plus de 4 km) mais dur, la pente à 7% avec des passages un peu plus durs par endroits, on est content quand on arrive au sommet - regroupement car Alain a crevé - réparation et on repart pour 5 km de descente dans laquelle il ne fait pas chaud.

Crevaison d'Alain au sommet du Col de la GAROUILLÈRE
Crevaison d'Alain au sommet du Col de la GAROUILLÈRE
Crevaison d'Alain au sommet du Col de la GAROUILLÈRE

Crevaison d'Alain au sommet du Col de la GAROUILLÈRE

Au bas de la descente on arrive à CLERMONT SUR LAUQUET et on repart dans le sens "montée" pendant 5 km jusqu'à VILLARDEBELLE (km25) - La montée sur VILLARDEBELLE est ardue avec des pourcentages dépassant les 8% -juste 1 km avant le village une descente permettant de récupérer un peu - regroupement sous l'arbre "remarquable de VILLARDEBELLE" (planté en 1792), on souffle un peu. Toujours l'humidité ambiante et la route mouillée, la température n'est guère remontée.

A VILLARDEBELLE
A VILLARDEBELLE
A VILLARDEBELLE

A VILLARDEBELLE

Si la température ne monte pas ce n'est pas le cas de la route car tout de suite on attaque l'ascension du col de l'Homme Mort. 4,5 km avec un pourcentage variant en 4,5 et 5% rien de comparable avec ce qu'on vient de monter.

Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort
Le Col de l'Homme Mort

Le Col de l'Homme Mort

On descend en direction de BOUISSE mais avant le village on prend la direction de la D129 (vers VALMIGÈRE), encore 4 km d'ascension pour arriver au sommet du Col d'EL PERRIÉ (km35) - petit incident entre Auguste prenant des photos et Maurice le Rêveur qui n'a pas vu Auguste et qui l'a percuté dans le dos - chute sans gravité pour Maurice - on descend le Col de VALMIGÈRE sur 7 km pour arriver à ARQUES.

Vue du Château d'ARQUES depuis la descente du Col de VALMIGÈRE
Vue du Château d'ARQUES depuis la descente du Col de VALMIGÈRE
Vue du Château d'ARQUES depuis la descente du Col de VALMIGÈRE

Vue du Château d'ARQUES depuis la descente du Col de VALMIGÈRE

Regroupement à ARQUES (km 42) - point positif : on a laissé l'humidité derrière nous ! La route est sèche - faux plat descendant jusqu'à SERRES - (km48) - tout de suite après on tourne à droite on prend la D14 direction RENNES LES BAINS - faux plat montant jusqu'au village (km51) on décide de faire la pause à la terrasse d'un bistrot - déjeuner tiré de la "sacquette" mais on épanche sa soif à l'aide d'une bonne boisson fraîche réalisée par les Maîtres Brasseurs -

A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS
A ARQUES et RENNES LES BAINS

A ARQUES et RENNES LES BAINS

Après cette pause bénéfique, il est temps de repartir car il nous reste encore 90 km à parcourir et non des moindres ! Direction BUGARACH - bien sûr ça monte, doux au début mais un peu plus ardu par la suite pour arriver à BUGARACH (km60) - un petit peu de plat pour admirer le Pic du même nom dont le sommet est dans la brume.

A BUGARACH
A BUGARACH
A BUGARACH
A BUGARACH
A BUGARACH
A BUGARACH

A BUGARACH

Et ça continue... dans le sens montant. 5 km pourcentage 5/6 %, c'est le Col du LINAS - 6 km de descente et ça repart en "bosse", c'est le Col de BANCAREL (km71) - petite descente et petite remontée, c'est le Col d'EN GUILHEM - descente jusqu'à CUBIÈRES SUR CINOBLE et faux plat descendant pour arriver à SOULATGÉ (km78) - on fait le plein des bidons à la fontaine - on a quand même fait plus que la moitié du parcours.

Pour arriver à SOULATGÉ
Pour arriver à SOULATGÉ
Pour arriver à SOULATGÉ
Pour arriver à SOULATGÉ
Pour arriver à SOULATGÉ

Pour arriver à SOULATGÉ

On sort du village et on tourne à gauche direction MASSAC - agréable petit faux plat montant pendant 2 km - et soudain changement de voie encore à gauche et là ça monte dur, voire très dur, c'est le Col de la RÉDOULADE - 3,7 km d'ascension - du 8% avec une pointe à 11% - on est content quand on arrive au sommet -

Col de la RÉDOULADE
Col de la RÉDOULADE
Col de la RÉDOULADE

Col de la RÉDOULADE

Auguste nous rassure : "Plus que la montée sur AURIAC et on en aura fini avec les difficultés" - 4 km de descente, un petit "coup de cul" d'1 km et on est à AURIAC (km88) - le soleil est là mais le vent aussi -

A AURIAC
A AURIAC
A AURIAC
A AURIAC
A AURIAC

A AURIAC

Descente jusqu'au PONT D'ORBIEU (km95), vent latéral fort mais José se positionne à l'avant et mène un bon train dans les Gorges de l'ORBIEU - LANET - MONTJOI (km102) arrêt à la fontaine pour le plein des bidons - VIGNEVIEILLE - ST MARTIN DES PUITS (km115) - ST PIERRE DES CHAMPS et LAGRASSE (km125) - Il fait un temps splendide mais les 15 derniers kilomètres ne vont pas être une sinécure car le vent va se présenter de face et il souffle violemment.

Pour arriver à LAGRASSE
Pour arriver à LAGRASSE
Pour arriver à LAGRASSE
Pour arriver à LAGRASSE
Pour arriver à LAGRASSE
Pour arriver à LAGRASSE
Pour arriver à LAGRASSE
Pour arriver à LAGRASSE

Pour arriver à LAGRASSE

C'est José qui se "met à la planche" et qui emmène tout le monde. Il en a encore sous la pédale... VILLEMAGNE - SAQUET (les chèvres sont là en train de brouter) et enfin l'embranchement de MONTLAUR - tout le monde se retrouve au parking au point de départ - 140 km au compteur et presque 2100 m de dénivelé positif, une sacrée sortie. Fatigués mais heureux et satisfaits : ambiance super conviviale qui a gommé toutes les difficultés. Vivement la prochaine sortie au long cours à laquelle nous invitera "Don Augusto", on répondra présent avec plaisir et sans regarder le lien OPEN RUNNER. Merci Auguste et Anne pour cette journée, merci aussi pour vos photos (je vous invite à consulter l'album réalisé par Anne et Auguste : https://goo.gl/photos/Mgm387f4pggDz1Gx9

Mentionnons que notre ami "Jef" n'a pas pu se joindre à nous en raison d'obligations familiales mais qu'il est tout de même sorti avec Christian pour faire 75 km : LUC SUR ORBIEU - BOUTENAC - MONTSÉRET - DONOS - RIPAUD - ST JEAN DE BARROU - EMBRES ET CASTELMAURE - Col de CANTELOUP - VILLENEUVE LES CORBIÈRES - DURBAN CORBIÈRES - RIPAUD - DONOS - MONTSÉRET - BOUTENAC - LUC SUR ORBIEU.

Quant à nos "aînés", ils sont partis pour une semaine à PENISCOLA en ESPAGNE. Jocelyne nous fera un résumé (avec photos) de leur séjour au quotidien.

Cliquez sur les flèches pour faire avancer le diaporama photos.

Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016
Sortie de Dimanche 15 mai 2016

Sortie de Dimanche 15 mai 2016

Tag(s) : #Sorties

Partager cet article

Repost 0