Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dimanche 19 février : Point Café à NARBONNE

Deux dimanches d'affilée que le mauvais temps sévissait et nous empêchait de sortir. Le dicton "Jamais deux sans trois" ne sera pas d'actualité aujourd'hui. Une météo printanière : ciel bleu, température certes fraîche mais supportable, une légère brise et la promesse d'un soleil qui va nous faire du bien.

Et il semble que cela ait été perçu par la majorité des Lucquois car à 08H00, il y avait du monde devant le Foyer Jean JAURÈS : Jocelyne - Sylvie - "Pierrot" - Pierre - Maurice - Régis - Claude - Gines - Bernard - Christian - Serge - Gérard M. - Jean-Michel - AlexGeorges - "Jef" - Jean-PaulMarc - et chose surprenante une "Légion Étrangère" qui est venue partager la route en notre compagnie : nos amis Montlaurais Anne et Auguste - 4 amis Capenduciens : José - Alain - André et Serge - notre touriste Corse Arnaud - sans oublier l'inamovible Lézignanais André. Cela fait un joli petit peloton au départ.

Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ
Il y a du monde au départ

Il y a du monde au départ

Donc le but à atteindre est le local des Randonneurs Narbonnais qui se trouve en centre ville.  Ce qui veut dire que nous allons être confrontés à la circulation routière en empruntant des axes principaux et après il va falloir traverser la "jungle urbaine" narbonnaise si hostile aux deux-roues.

C'est parti direction ORNAISONS - BIZANET - MONTREDON DES CORBIÈRES. En file indienne notre cortège fait un long ruban certainement peu apprécié des automobilistes qui ont de la difficulté à nous dépasser.

On arrive à BIZANET en passant par ORNAISONS
On arrive à BIZANET en passant par ORNAISONS
On arrive à BIZANET en passant par ORNAISONS
On arrive à BIZANET en passant par ORNAISONS

On arrive à BIZANET en passant par ORNAISONS

Sortie de BIZANET et la "bosse" qui va rejoindre la carrière. Première difficulté, ça s'étire mais ça se regroupe au bas de la descente.

Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET
Sommet de la "bosse " de BIZANET

Sommet de la "bosse " de BIZANET

MONTREDON LES CORBIÈRES et c'est la Départementale qui va à NARBONNE - on est obligé de prendre la rocade direction COURSAN sur 5 km. Il est nécessaire de rouler sur un tempo assez rapide pour sortir le plus vite possible de ce périphérique pas très adapté à la pratique du vélo.

Sur le périphérique
Sur le périphérique

Sur le périphérique

Enfin nous arrivons au siège des Randonneurs Narbonnais. Il y a déjà du monde et la réception est chaleureuse. Les tables bien garnies. En plus du café, il y a la possibilité de déguster du chocolat chaud et c'est très agréable. Je pense que c'est une "première" dans les Points Cafés et c'est apprécié à sa juste mesure. Tout le monde est affairé autour des tables, le beau temps ne coupe pas l'appétit !

Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde
Le beau temps a attiré du monde

Le beau temps a attiré du monde

Même si c'est possible, il n'est pas question de "faire ripailles" et il nous faut partir avec donc le désagrément de devoir traverser NARBONNE et ses pièges urbains : feux tricolores, ronds-points, rues transversales, etc.

"Pierrot" a décidé de nous faire apprécier les étangs de BAGES et de PEYRIAC DE MER sous le soleil d'hiver.

La traversée de NARBONNE
La traversée de NARBONNE
La traversée de NARBONNE
La traversée de NARBONNE
La traversée de NARBONNE
La traversée de NARBONNE
La traversée de NARBONNE
La traversée de NARBONNE

La traversée de NARBONNE

Enfin nous sortons de NARBONNE pour reprendre la route plus tranquille qui va nous amener vers BAGES et ses étangs. Comme il n'y a pratiquement pas de vent c'est un réel plaisir de pédaler en bordure des ces étendues d'eau qui reflètent le ciel bleu comme des miroirs.

 

La route des étangs
La route des étangs
La route des étangs
La route des étangs
La route des étangs
La route des étangs

La route des étangs

On poursuit en direction de PEYRIAC DE MER - à un moment donné, un panneau " route inondée". Effectivement 50 mètres plus loin, on retrouve les séquelles du déluge de mardi avec la route envahie par l'eau qui déborde d'un étang. Heureusement ce n'est pas profond et nous pouvons passer facilement.

Après BAGES
Après BAGES
Après BAGES
Après BAGES
Après BAGES
Après BAGES
Après BAGES
Après BAGES

Après BAGES

On arrive à PEYRIAC DE MER - regroupement avant de sortir du village et de reprendre la Route Départementale.611A.

A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER
A PEYRIAC DE MER

A PEYRIAC DE MER

Route Départementale 611A en direction de PORTEL DES CORBIÈRES. Là aussi, il ne faut pas trop traîner car la circulation automobile est dense et la présence de vélos sur cette route n'est guère appréciée. Enfin nous arrivons à PORTEL DES CORBIÈRES.

Direction PORTEL DES CORBIÈRES
Direction PORTEL DES CORBIÈRES
Direction PORTEL DES CORBIÈRES

Direction PORTEL DES CORBIÈRES

On continue en direction de RIPAUD - le tempo est bon car il n'y a pratiquement pas de vent -  dans la montée de MONTPLAISIR, "Jef" met le feu aux poudres en "allumant une cartouche".

La réaction ne se fait pas attendre : Jean-Paul - Arnaud - José - Georges et Marc répondent à la "mine" de "Jef".  José et Jean-Paul sont les plus actifs devant et ça monte à 29 km/h. Ouf ! le sommet.  "Jef" en remet une couche en arrivant sur le plat et ça repart de plus belle. Ça roule à plus de 40 km/h jusqu'à DONOS. Arrêt et regroupement à DONOS.

A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS
A DONOS

A DONOS

On décide de raccompagner Jocelyne jusqu'à CAUMONT donc nous prenons la direction de THÉZAN DES CORBIÉRES puis VILLEROUGE LA CRÉMADE avec pour finir la "montée du PINADA".

Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"
Jusqu'au sommet du "PINADA"

Jusqu'au sommet du "PINADA"

Retour classique par FERRALS LES CORBIÈRES et LUC SUR ORBIEU. Une "balade printanière" de 80 km tout de même. On était loin des dimanches pluvieux, venteux et froids, on s'est réellement régalé. Pourvu que ça dure...

Merci à Jocelyne et à Jean-François pour leurs photos.

A LUC SUR ORBIEU
A LUC SUR ORBIEU
A LUC SUR ORBIEU
A LUC SUR ORBIEU
A LUC SUR ORBIEU
A LUC SUR ORBIEU

A LUC SUR ORBIEU

Tag(s) : #Sorties

Partager cet article

Repost 0