Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi 03 juin : Virée au Cirque de NAVACELLES

Week-end de Pentecôte avec 3 jours de vacances pour celles et ceux qui travaillent. La possibilité d'en profiter pour faire du vélo pendant plusieurs jours d'affilée aussi. Nos amis Montlaurais Anne et Auguste avaient "coché" cette fin de semaine sur leur calendrier et aidés de leur ami "Mitch", ils ont réussi à nous concocter un séjour de 2 jours de vélo dans les Cévennes, histoire de parfaire sa condition physique une semaine avant la Randonnée du LAOUZAS.

Camp de base à ST JEAN DE FOS (34) dans un gîte avec toutes le commodités. Installation la veille, le vendredi pour prendre ses marques et pouvoir partir le lendemain dans les meilleures conditions possible. Anne s'étant chargée de la logistique et de l'intendance, tout était parfaitement cadré pour 2 journées de découverte à vélo. Louis de TRÈBES est également de "l'aventure".

La veille à ST JEAN DE FOS
La veille à ST JEAN DE FOS
La veille à ST JEAN DE FOS

La veille à ST JEAN DE FOS

Samedi matin, après une bonne nuit (pas pour tous) de sommeil, réveil et petit déjeuner. Auguste se charge des tartines grillées pour tout le monde. Petit déjeuner copieux et préparatifs pour une belle matinée de vélo. Pas si belle au niveau météo : brouillard, ciel bas et possibilité d'orages. Enfin pour l'instant c'est humide mais sans plus. Au départ Gilles, un des enfants d'Anne et Auguste vient nous rejoindre pour rouler en notre compagnie.

Les préparatifs de départ
Les préparatifs de départ
Les préparatifs de départ

Les préparatifs de départ

But à atteindre : le Cirque de NAVACELLES. On espère que le brouillard se dissipera un peu et que nous pourrons un peu en profiter. C'est parti direction MONTPEYROUX et tout de suite après ça commence à monter. D'abord en faux plat montant mais dès qu'on arrive à ARBORAS (Km8), on attaque le Col du Vent.

Ça monte dès le début
Ça monte dès le début
Ça monte dès le début
Ça monte dès le début
Ça monte dès le début
Ça monte dès le début
Ça monte dès le début

Ça monte dès le début

Et dès le début du Col, la pente se fait bien sentir. 8 km d'ascension avant d'atteindre le sommet. Regroupement pour une photo souvenir avant de repartir.

Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent
Ascension du Col du Vent

Ascension du Col du Vent

On poursuit la route sur le plateau. Faux plat descendant et plat, de temps en temps quelques "coups de cul", histoire de casser la monotonie de la route. On arrive ainsi à la VACQUERIE ET ST MARTIN DE CASTRIES (Km22) pour continuer jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES (Km43).

Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES
Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES
Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES
Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES
Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES
Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES
Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES
Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES

Jusqu'à ST MAURICE NAVACELLES

Nous ne sommes plus très loin du but à atteindre : le célèbre Cirque de NAVACELLES. On arrive au lieu-dit "Baume Auriol", ça y est nous y sommes !

Arrivée sur site
Arrivée sur site
Arrivée sur site
Arrivée sur site
Arrivée sur site
Arrivée sur site
Arrivée sur site

Arrivée sur site

GRANDIOSE !!! Tout simplement. Magnifique, époustouflant ! On peut y passer tous les adjectifs possibles pour essayer de décrire le spectacle mais le mieux est de se déplacer pour s'en rendre compte. Bien sûr il n'y a pas de soleil mais qu'importe on "en prend plein la vue" quand même. On ne regrette pas le déplacement. Photos bien sûr, admiration, émotion, tout y passe !

Un site à visiter absolument
Un site à visiter absolument
Un site à visiter absolument
Un site à visiter absolument
Un site à visiter absolument
Un site à visiter absolument

Un site à visiter absolument

Bon, mais maintenant il n'y a plus qu'à revenir. On reprend la route en sens inverse mais après ST MAURICE NAVACELLES, Gilles,  qui connaît un peu la région pour y habiter, nous fait passer par une petite route qui passe en parallèle à celle que nous avons prise pour l'aller. Bizarrement, ça grimpe dès le début. 2 kilomètres pentus sur une route qui accroche. 3 kilomètres de descente. Ensuite on se retrouve sur un faux plat montant qui va durer pendant plus de 11 km. Jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE.

Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE
Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE

Le retour jusqu'à l'embranchement du Mont ST BAUDILLE

Le Mont ST BAUDILLE est sur une voie en cul de sac mais avec un beau panorama au sommet. On s'élève de 200 mètres en 1,5 km. Cela envisage une pente sévère. Nous avons senti quelques gouttes auparavant et il y a concertation afin de savoir si nous allons faire un petit tour au sommet. Tout le monde est d'accord pour "zapper" la visite... sauf Anne qui y tient vraiment.

Bon, alors on y va ! Départ en descente, ça glisse bien et au détour d'un virage : LE MUR !

Ça commence à 11% et au fur et à mesure ça grimpe : 12 puis 13 % pendant 1,2 km avant d'arriver au sommet. On est content quand on voit le portail du Relais de Télévision (ça ressemble beaucoup au Pic de Nore).

Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE
Le Mont ST BAUDILLE

Le Mont ST BAUDILLE

Ouf ! En principe on en a fini avec les difficultés. Descente rapide jusqu'à l'embranchement. On arrive de nouveau au sommet du Col du Vent. Encore de la descente jusqu'à ARBORAS - de nouveau MONTPEYROUX et retour au bercail à ST JEAN DE FOS. Anne et "Mitch" s'activent en cuisine pour nous permettre de reprendre des forces. On apprécie le repas.

Demain sera un autre jour et le programme prévu paraît "copieux".

Le retour au bercail
Le retour au bercail
Le retour au bercail
Le retour au bercail
Le retour au bercail
Le retour au bercail

Le retour au bercail

Tag(s) : #Sorties

Partager cet article

Repost 0